Histoire d'Hamorya

Kaäl Après ses débuts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kaäl Après ses débuts.

Message  Invité le Ven 21 Mai - 16:57

Après être sorti de chez le marchand par la porte de derrière, je me dirigeai vers le désert incognito. Je finis par trouver au bout d'une heure une petite oasis que j'avais repéré en arrivant à Exogonia. Là je trouvai du bois et m'allumai un feu faible mais assez fort pour faire cuir les pièces de viande de marchand. Ainsi faisais-je cuir ces morceaux dont l'odeur divine vînt se glisser dans mes narines. Une fois la chair provenant des cuisses cuit je mis à la place les muscles qui à leur tour mijotaient au dessus du feu; maintenu par un morceau de bois. En attendant je dévorai à la manière d'un sauvage la chair déjà prête. J'avais pris soin d'enlever mes vêtements chic que j'avais nettoyé dans l'eau clair et fraiche de l'oasis. Ceux-ci séchaient à présent. Une fois ces délicieuses cuisses avalés, je m'empressai de mordre à pleine dent les tendre muscle sur leur broche. Ce bon repas terminé, je m'allongeai afin de dormir paisiblement; la conscience tranquille. Je me réveillai un peu plus tard, la nuit était tombé et rien n'avait perturbé mon doux sommeil. Voyant l'heure tardive, je m'emparai de mes vêtements à présent sec afin de les enfiler soigneusement. Je devais aller voir la famille Ellastio qui sans doute ne serait pas contente du tout. Faut dire, ça fait je ne sais pas combien d'années que je vis dans ma grotte, et j'en sors à peine qu'on me demande de faire des affaires; faut dire je l'avais voulu. Et c'est donc avec cette pensée que je mis à marcher en sifflotant en direction de Exogonia.

Lorsque je pénétrai dans la ville marchande, je pus apercevoir sans grand étonnement que l'ambiance était la même, quoi que plus agité, de jour comme de nuit. Sans m'attarder, je pénétrai dans le quartier Est où les boutiques étaient fermés; finalement seulement la place principale était agité, sans doute à cause de la grande taverne. Je me mis à chercher du regard les membres de la famille; et principalement le Capo Luigi. J'avançai d'un pas lent, le sourire au lèvre en repensant à ce co**ard de marchand que j'avais décapité et dévorer; que de bons souvenirs. Mais même si j'étais fier de mon œuvre, je savais que les conséquences se pourraient d'être terribles. Mais c'est justement ce genres de conséquences qui me rendaient heureux; car cela créait un chaos infernal alimenté par mon simple plaisir. J'imaginai déjà une guerre de familles, ou les Ostelli qui souhaitaient ma tête. J'en riais et continuai de chercher Luigi et ses hommes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaäl Après ses débuts.

Message  Destin le Ven 21 Mai - 23:12

Kaäl continuait d'avancer dans le Quartier Est à la recherche des hommes des Ellastio qui était certainement en train de travailler dans le coin. Mine de rien, en une nuit des rumeurs s'étaient rapidement créent dans les quartiers de la Ville des Bannis. Dans sa poche, le petit compagnon de Kaäl s'agitait, inquiète.

Autour de Kaäl, les marchands avaient tous le même sujet de conversion.


"Il parait qu'on a retrouver un corps dans le Quartier Ouest ! Déjà qu'il s'était passé des drôles de choses, on dit qu'une multitude de scorpions était venu. Des scorpions venant du Désert du Sudin qui sont allé dans le Quartier Ouest et se sont poser devant cette boutique."

C'était dont tout ce que disait la rumeur ? Pourtant ça parlait, encore et encore, pendant que certaines personnes avaient repéré leur homme, les marchands continuaient de parler entre eux.

"On aurait retrouver uniquement ses os, trompé dans une marre de sang. Apparemment, l'assassin aurait découper son homme en petit morceau. Les dieux seuls en savent la raison !"

Plus Kaäl pénétrait dans les allées et plus il y avait de monde, et plus ça parlait. Des scorpions, un marchand qui aurait été dépecer de sa peau et de sa chair. Un meurtre rituel ? La dernière foi qu'il y eu des meurtre rituel, ce fut l'œuvre de la Secte des Felas dans le but de faire venir leur maître. Mais ce dernier était vaincu, qui pouvait donc faire ce genre de rituel, et pourquoi ? Alors que les hypothèses les plus folle et les plus invraisemblable courraient d'une bouche à une autre, une groupe d'homme solidement équipé commençait à prendre Kaäl en filature. Dans sa poche, son "petit compagnon" s'excitait de plus en plus. Kaäl pouvait sentir la peur de son compagnon de poche au travers les nombreux coups de pinces de celui-ci.

Soudain, un marchand parlât d'une voix clair et distinct, et le compagnon de Kaäl arrêtât toutes ses petites attaques. Le scorpions de poche tremblait de peur.


"Il parait que tout le monde a vu un homme entrer dans la boutique alors qu'elle était l'assaut des scorpions, mais personne ne l'a vu ressortir."

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaäl Après ses débuts.

Message  Invité le Lun 24 Mai - 13:20

Alors que je cherchai le Capo Luigi, j'entendais des rumeurs sur la petite bouffe que je m'étais faite avec le marchand. Semblerait que personne ne sache qui était l'auteur de ce meurtre. Les habitants parlaient de sacrifices rituels et autre foutaises en tout genres. La bonne blague ! En tout cas j'étais pris d'un rire amère et moqueur en percevant tout cela. C'était tellement pitoyable et faux que cela me faisait rire. Faut dire, comment ils pourraient deviner que c'est pour me nourrir que je faisais tout ça. Après tout le cannibalisme n'est pas si courant dans la société; malgré qu'il y est des vampires. Faut dire, je pense que c'est pas la même chose de prendre du sang et de prendre la totalité d'un corps humain. Mais bon chacun sa méthode après tout. Tout ce que je savais pour l'instant, c'était que l'on m'avais vu rentrer mais pas ressortir, que mes potes avaient été énoncé dans les rumeurs, que mon ami dans ma poche était agité et craintif, et qu'une bande de petits br**leur me prenaient en filature. Pour l'instant je faisais comme si de rien n'était, et je gardais mes lames bien en main; prêt à dégainer. Au bout d'un moment, c'est à dire deux minutes après que je les ai repéré, cette petite poursuite me faisait royalement ch**r, et j'étais du genre curieux de savoir ce que c'est gros gars me voulaient; même si je m'en doutais. Je bifurquai donc dans la première ruelle que je croisai. Celle-ci était courte et étroite et menait à un cul-de-sac. Ce fût donc adossé au mur que j'attendais les bras croisés mes poursuivants. Une fois dans mon champs de vision je leur dis :

"Vous me voulez quoi les gros bras ? Si vous avez un problème on peu régler ça très facilement."


J'empoignai donc le pommeau de mes épées; prêt à dégainer. J'avais calculé que les gros bras ne pouvaient tenir qu'à deux dans la largeur de la ruelle. Cela me donnait un avantage du terrain, surtout que ma technique de combat était très efficace si j'étais désavantagé sur le nombre. J'avais donc plus de chance de gagner si un combat s'annonçait. Sauf si bien sûr l'un de ces enc**és faisait de la magie ou autre. Dans tout les cas j'étais préparé à leur démonter la tronche.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaäl Après ses débuts.

Message  Destin le Mar 25 Mai - 18:22

Douze, ils étaient douze Gros Bras portant des armures suffisamment lourde et enchanté pour ne pas avoir d'inquiétude face à un seul charmeur de scorpions. C'était là un détail à ne pas oublier, les armes et armures d'Exogonia avaient la réputation d'être enchanté et cela serait vraiment étrange que les Gros Bras présent dans la petite ruelle n'aient que de simple armure. La ruelle était bien étroite et leur larges épaules ne leur permettait que d'être deux sur la largeur. Lorsque Kaäl s'arrêtât pour leur parler, tous se stoppèrent. La ruelle n'était pas assez grande pour que l'un dégaine son épée sans blesser celui qui se trouvait à son coté mais ils avaient suffisamment confiance en leur armure pour ne pas être inquiéter par les bras et les larmes de Kaäl.

"On est là pour te porter un message", dit l'homme qui se trouvait le plus prêt de Kaäl. "Tu vas quitter ce Quartier, et même quitter la ville, on ne veut pas de toi chez nous. C'est mauvais pour le business. Et, manque de pot, ce qui est mauvais pour nous l'est aussi pour les autres. Alors toi qui chercher à "t'amuser", vas le faire ailleurs. Tu n'es pas le bienvenu à Exogonia.

Pour l'instant, la nouvelle de tes exploits est connu partout en ville, et ton identité n'est connu que de nous. Si tu te fait oublier, si tu disparaît et que tu nous laisse nous occuper de nos affaires tranquille, alors tu pourras peut-être vivre... un peu plus longuement."


Toutes les armures resplendissaient d'une aura différente, elles étaient donc toute enchanté d'une magie unique. A l'intérieur de la poche de Kaäl, "son petit compagnon" ne voulait que partir. Kaäl, connaissant son ami depuis longtemps, pouvait sentir la peur de cette petite créature et le fait qu'elle restait dans sa poche juste par loyauté. Cela aurait été un autre, elle l'aurait déjà abandonné...

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaäl Après ses débuts.

Message  Invité le Mar 25 Mai - 21:59

Je ne m'attendais pas à ce que ces gros bras portent de telles armures. Pu**in ! Même à un contre un je n'avais aucune chance, et je voyais bien que mon pote se remuait de peur dans ma poche. Sur ce coup là j'étais piégé comme un rat. Mais bon, si ils voulaient vraiment se battre, qu'il en soit ainsi. Mes lames prêtes à être dégainées, j'allais me lancer à l'assaut lorsque l'un d'entre-eux m'annonça un sombre message. Je devais quitter la ville, je détruisais leur business. De plus j'avais créé une sacré pagaye dans le commérage de la ville, seul eux savaient que j'étais l'auteur de ce "meurtre". Je me mis donc à réfléchir à cette proposition de partir. En y pensant attentivement rien ne me retenait dans cette ville. De plus j'avais pus remarquer que je n'avais aucuns talents pour les affaires. C'est donc le visage résigné que je laissai mes armes dans leurs fourreaux et tout en me faufilant parmi ces gros mecs en armure, je leurs disaient :

"Bon okay, ça me semble cool comme marché. Je me casse, jamais vous ne reverrez ma sale gueule. En bonus j'aurai aussi ce privilège. On a tous bien vu que je n'étais pas bon pour les affaires de toute façon. Aller adieu."

J'annonçai mes adieux d'un bref signe de la main tout en jetant des regards sombres aux colosses. Une fois hors de la petite et étroite ruelle, je me dirigeais vers la sortie de la ville; là où mon désert chéri m'attendait patiemment. Ma femme qu'était ce paysage somptueux était habillé d'un long manteau doux et chaud parsemé de bosses. Je m'aventurais sur l'étendu dans laquelle j'avais vécut la plus grande partie de ma vie. Prêt à me divertir là où le monde m'accueillerait. Mais une pensée me vînt en tête tandis que je déposais mon compagnon sur le sable chaud. Y a t-il un lieu qui un jour m'accueillerait ? Je souhaitais que non, et c'était avec le sourire aux lèvres que je me dirigeais là où le destin me mènerait.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kaäl Après ses débuts.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum