Histoire d'Hamorya

Dans un Oasis pres de Sudin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Dim 2 Mai - 17:07

Les rues de Sudin se réveillait lentement . Les marchand ouvrait peu a peu leur magasins . Les casernes résonnait déjà des bruit de l'entrainement des soldats Descendant du Kaphram , une ombre marchait , appuyé sur un grand bâton surmonté d'une petite flamme bleu . Les habitant se pliait devant lui , avec le respect qu'était du a un personnage de Haut rang mais lorsqu'on lui parlait , il y avait beaucoup de sympathie , un peu trop peut être même pour qu'elle soit naturelle . L'etre malgré les courbette parlait a son peuple comme s'il parlait a de vieux ami , une voix rauque et sombre , mais gentil . Il descendit jusqu'au portes de la cité . Qui venait de s'ouvrir . D'immenses portes de bois taillé de multitude de fioritures dans le style du Sudin . Des scènes de combat , les homme portant bien au dessus de leurs têtes des têtes encore saignante . Il sortit accompagné de ses gardes du corps puis un fois de hors se retourna sur eux et sur leur dit sur un ton sympathique
-Je vous remercie , je vais continuer seul maintenant .
-Êtes vous sur , Seigneur ?
-Oui , de toute façon vous savez bien que vous ne pourriez me suivre une fois sur Tarkan .
Les gardes frissonnèrent rien qu'en entendant ce nom . Le peuple n'arrivait toujours pas s'habituer a la monture assez particulière du Khagan . En effet , ici on était habitué au salamandres , éventuellement aux chevaux quand des voyageur venait de loin , mais Tarkan ,n'était ni l'un , ni l'autre . Le Khagan se mettait a parler dans un chuchotement rauque , et un monstre sortait devant lui . Le scorpion faisait la taille d'une Salamandre et ses pince faisait la moitié de son corps . La première fois , les gardes avait insister pour accompagner le nouveaux Khagan et lorsque Tarkan etait sorti il avait pointé vers lui leur lance . L'animal extrêmement susceptible avait attrapé l'un d'eux entre ses pince et l'avait soulevé a trois mètres au dessus du sol . Si le Khagan n'était pas intervenu , le garde aurait été tranché en deux et le scorpion aurait tué les autres .La seconde fois , l'on avait insisté pour que quelques salamandries accompagnent Hywyn , mais le Scorpion était parti si vite , propulsé par le double de pattes qu'en avait les autres montures et ceux ci s'était retrouvé loin derrière . Les gardes avait fini par accepter que le Khagan parte seul . Après tout , il savait se défendre , il l'avait déjà montré . Les gardes rentrèrent alors au Kaphram Tandis que le monstre sortait de terre . Hywyn le sella alors . Il avait récupérer une selle de salamandre qu'il accrochait grâce a quatre sangle a la base des deux premières patte et des deux dernières . Pour le guider , tout se faisait par télépathie . Le Scorpion parti alors entre les dunes de sables . Le soleil frappait fort déjà et il devait déjà faire plus de vingt degrés . Les muraille de la Ville n'était plus visible désormais . Il se dirigeait vers un oasis ou il pourrait se reposer et réfléchir seul .
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Dim 2 Mai - 17:23

Non, pas seul.
Car à peine le Khan eut-il posé pied à terre, dans l'espoir de, peut-être, se rafraichir à l'eau de l'oasis, ou à l'ombre des palmiers, qu'il ut sentir que quelques choses d'anormal était à l'œuvre en ce lieu. Il était un Djinn, un esprit du Feu. Si quelque chose fait par l'Esprit du Feu entrait dans son périmètre de ressenti, alors nul doute qu'il saurait que c'était l'œuvre du Dieu Ani. Et pour cause, des sables du désert jaillir d'étrange boules de feu qui allaient et venaient à leur guise, comme si elle était vivante. Des feux-follet? Sûrement. Et tandis que quelques unes s'amusaient à tourmenter le scorpion hypertrophié, l'une d'entre elle se dirigea vers Hywyn.


-Mon Maitre, le Dieu Infernal, souhaiterais vous parler, Grand Khan de Sudin.

Et oui. On pouvait être un Dieu et toutefois être respectueux des bonnes manières. Chose tout à fait incroyable de la part d'un être au tempérament si enflammé que l'était celui d'Ani, ou Iblis, comme on l'appelait parfois en Sudin.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Dim 2 Mai - 19:14

Une magie puissante était a l'œuvre ici , et Hywyn ne pouvait pas passer a côté . Non seulement cette magie était puissante , mais elle était aussi celle de son créateur , Iblis . Des feux-follet sortirent de terre , taquinant Tarkan qui tentait vainement de les tuer . Un coup de pince a gauche un coup a droite , il plantait sa queue dans le sol et se redressa en sifflant de rage . L'une de ces sphères vint a lui et lui dit alors

-Mon Maitre, le Dieu Infernal, souhaiterais vous parler, Grand Khan de Sudin.

Lui ? Le Créateur ? Le Père de sa nation ? Comment était ce possible ? Bien sur , il etait maintenant Khagan mais il ne comprenait pas

- Eh bien , J'accepte bien entendu de l'entendre . Que me vaut ce si grand honneur ?

Il ordonna au Scorpion de se calmer et celui ci redevint immobile , ignorant complètement les créatures qui le harcelait .

HJ: dsl , poste ridicule
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Dim 2 Mai - 19:28

Mais le Khagan n'obtint jamais de réponse de la petite créature de feu, car elle disparu sitôt le Djinn eut-il accepter de recevoir le Dieu du Désert. Ce fut également le cas de tout les autres feux-follet qui disparurent de la manière manière que lorsque l'ont souffle la flamme d'une bougie.
Quelques secondes passèrent, dans un silence de mort des plus angoissant. Puis finalement, un étrange vent se leva, tandis que de mystérieuse lettres de feu apparurent au sol, devant le Khagan de Sudin. Ces écritures cabalistiques dessinaient une cercle d'invocation qui, à mesure que le temps passait et que de plus en plus de lettres apparaissaient, devint de plus en plus lumineuse, comme du métal chauffé à blanc. Évidemment, de la chaleur presque insoutenable dégagée par la puissance du Dieu du Feu, Hywyn n'en ressentait rien.

Puis brusquement, une colonne de feu jaillit du cercle cabalistiques et lorsque le torrent de flammes s'interrompit, il ne restait qu'une silhouette humaine. Imposante par sa stature et son armure d'Or pure, le Dieu Ani aurait fait trembler de peur Hemaka lui-même. Tant-mieux pour se dernier qu'il soit mort.


-Salut à toi, oh Hywyn, Khagan de la puissante Nation du Désert. Je viens t'apporter un message. Personnellement.

Sa voix était dure et profonde. Nul mortels n'avait entendu de voix divine depuis des lustres, et celle-ci était oppressante, intimidante, grave, presque guttural. Nul doute qu'un autre que le Djinn aurait fuit devant le Dieu, un etre faible agirait de cette façon. Mais les Sudinites n'était pas faible.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Lun 3 Mai - 18:41

Les feux-follets avait disparu avant qui n'ai fini sa phrase . Plus rien , seul une force sourde qui rendait le silence oppressant . Un vent aride souffla , un vent magique et pas n'importe lequel . C'était un vent que même si le Djinn n'avait jamais ressenti , il connaissait tout de même comme le vent de la Création . Des lettre inconnu apparaissait sur le sol pour former un cercle d'invocation . Les plantes tout autours brulèrent sous la chaleur laissant de petite brindilles sèches . Celles ci furent soulevé par une force invisible et se dirigèrent vers la trousse de soin du Khagan . La préoccupation première d'un Djinn était toujours la récupération de matériaux utilisable pour reformer le corps .Une colonne de feu jaillit du milieu du cercle et lorsque celui ci se retira , il restait un homme D'une carrure impressionnante , recouvert d'une armure d'or pur . Hywyn lui même en eut le souffle coupé et Tarkan émit un grincement a détruire les oreille d'un simple humain donnant quelques coup de pince dans le vide en reculant , puis s'enfouit sous le sable . Jamais Hywyn ne l'avait vu réagir ainsi . Hywyn eut honte de lui . L'idée de fuir l'avait traversé un court instants , une chose qui ne lui était jamais arrivé . Pour se laver de cette humiliation , Il se redressa , fier , effaçant de son air toute trace de peur . Il retira l'étoffe qui recouvrait son visage , laissant apparaître ses yeux perçant et intimidant ainsi que sa face composé de pierre et de bois .

-Salut à toi, oh Hywyn, Khagan de la puissante Nation du Désert. Je viens t'apporter un message. Personnellement.

-Salut a vous , Iblis , O grand Créateur , Père du Khanat de Sudin , Je vous suis infiniment reconnaissant de m'avoir créer et placer a la tête du Peuple Supérieur . C'est un immense honneur de vous parler

Il s'inclina bien bas devant le seul être qu'il considérait plus grand que lui . La voix du Dieu était puissante et aurait fait fuir un mortel . Mais le Djinn avait sa fierté et jamais il ne reculerait devant rien . Il préférait encore être détruit
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Lun 3 Mai - 21:11

-Que ta Nation soit prête aux combats lorsque les Heures Sombres arriveront. Que Sudin soit prêt à prendre les armes à lorsque les Temps de Malheurs arriveront. Que les Peuple du Désert puisse lutter contre un vieille ennemi lorsque celui-çi apparaitra. Les Mondes Divins sombre dans le Chaos. Bientôt tu pourras porter la main sur les ennemis ancestraux de ton peuple, car rien, pas même le Destin lui-même, ne sauras empêcher le Monde de sombrer à nouveau dans la Guerre et la Destruction.

Sur ce, le Dieu Infernal empoigna une partie de son armure, l'une de ces épaulières et l'arracha de ses attaches. Dans sa main, l'Or se mit à fondre, tombant sur le sable en de longues trainées flamboyante, créant une masse informe de métal précieux.

-Prend ceci et sert tant comme tu l'entend. Ce cadeau que je te fait est gage de ma bénédiction, celle de ton Créateur. Façonne là ou garde tel quel la forme que le sable du Désert lui à fait prendre, mais n'oublie pas, c'est un cadeau divin, provenant de ma propre armure. En tant que tel, elle contient une infime partie de la puissance qui est mienne. Tu sauras cette force en temps voulut. Maintenant và, et porte la Sainte Parole du Père du Désert jusque dans le cœur de Sudin, proclame haut et fort que le Dieu Flamboyant t'a bénit et t'apporte son soutien.

Déjà, de sombres fumées d'un noir aveuglant s'échappaient du sol, au pieds du Dieu.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Invité le Mar 4 Mai - 19:11

La mine de Hywyn aurait put s'assombrir si seulement il avait été capable de montrer ses sentiments . Ainsi on projetait déjà de l'attaquer . A ce que disait le Grand Créateur , il ne s'agissait pas d'un faible ennemi . Hamorya ? Leurs voisin de l'Est prévoyait de les attaquer ? A moins qu'il s'agissait de plus puissants , d'ennemis d'un autre monde ? Il avait entendu parler de ces mort qui voulait a tout prix revenir sur terre et n'hésitait pas a déclarer la guerre aux vivants .
- Lorsque l'ennemi sera a nos porte , nous l'attendrons l'arme au poing . Si voudra prendre nos terre , il devra d'abord passer sur nos corps et payer un lourd tribu . Votre Nation O Grand Créateur , ne mourra pas sans se battre , je vous le promet .
Le dieu arracha un partie de son armure et la fit fondre devant lui
-Prend ceci et sert tant comme tu l'entend. Ce cadeau que je te fait est gage de ma bénédiction, celle de ton Créateur. Façonne là ou garde tel quel la forme que le sable du Désert lui à fait prendre, mais n'oublie pas, c'est un cadeau divin, provenant de ma propre armure. En tant que tel, elle contient une infime partie de la puissance qui est mienne. Tu sauras cette force en temps voulut. Maintenant và, et porte la Sainte Parole du Père du Désert jusque dans le cœur de Sudin, proclame haut et fort que le Dieu Flamboyant t'a bénit et t'apporte son soutien.
Le Khagan s'inclina alors bien bas
- Je vous remercie , O Iblis , Ce précieux métal deviendra une arme redoutable , qui fera trembler l'ennemi . Elle deviendra le symbole du Khagan et si je venait a être détruit , je reviendrait et chercherait cette arme jusqu'à l'autre bout du monde .
Le dieu disparaissait alors sous un nuage noir et Hywyn parla dans une langue inconnu en un étrange chuchotement et Le scorpion sortait alors de terre . Hywyn lui sauta dessus et lui ordonna de repartir vers la cité le plus rapidement possible . Le scorpion s'élança a une vitesse fulgurante vers la ville . Il monta jusqu'au Kaphram et s'installa en haut de l'escalier , prenant le soins de réunir tout le peuple .
- Peuple de Sudin , C'est de Sombre nouvelle dont me Charge le Père de la Nation . La nation est menacé par un puissant ennemi . Un ennemi venant d'un autre Monde . Depuis longtemps les morts nous envient , et il sont prêt a tout pour prendre notre place . Peuple , je lis la peur dans vos yeux lorsque vous m'entendez citer les mort . La question que je me pose est : Pourquoi ? N'oubliez pas qui vous êtes ! Vous êtes le Sudin et je vous mènerait a la victoire . Soldats , renforcez votre entrainement , jamais nous ne laisserons l'ennemi mettre a bas notre si belle ville . Ainsi , Le Grand Dieu m'a envoyé a vous et ma béni , il m'a fait don de ce précieux métal qui deviendra l'arme du Khagan pour de nombreuses années , peut être même pour toujours .
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans un Oasis pres de Sudin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum