Histoire d'Hamorya

Neantis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neantis

Message  Invité le Lun 19 Avr - 3:10

Nom :Neantis

Age :Inconnu

Race :Elfe

Métier : Maître Mage et prêtre du Très-Haut

Description physique : Le corps de Néantis était physiquement marqué par les symboles de l'Ancienne Langue. Seul son visage et c'est main n'était pas mutilé. Il portait toujours un grand manteau vert et un baudrier qui battait à ses côtés contenant son épée enchantée, la preuve de ce qu'il avait fait. Ses cheveux étaient anciennement blond, mais avait prit une couleur grise tocuhant au blanc. Il portait une légère barbe blanche et grise et avait les oreilles pointues des elfes.

Comportement (qualités et défauts) : Neantis était un être qui avait son propre code de valeur. Il avait su prendre plaisir aux livres malgré le fait qu'il haîssait profondement l'inactivité. D'ailleurs, il n'avait jamais été un homme qui avait eu la langue dans sa poche, mais n'avait jamais surestimé sa valeur non plus. Neantis était un homme de confiance et qui respectait ses engagements.

Peur(s) :

La peur de Neantis est l'échec. Il a toujours eu beaucoup peur d'échouer où de commettre une erreur impardonnable. C'est ce qui l'a probablement fait perdre sa charge d'enseignement de l'université, car il avait peur d'être reconnu comme ayant connu un échec ou commis une erreur impardonnable.

Pouvoir(s) :

Neantis a apprit la magie à l'université où il a étudié ayant eu le Sans-Destiné comme professeur et Merrow, le Grand Corbeau Blanc et ancien archimage. Il a dont acquis des compétences dans les différents domaines. Son domaine de prédilection à l'université était sans nul doute la destruction où Neantis excellait. Contrairement à plusieurs, il a prit un voie plus sombre et plus ténébreuse qui demandait une grand talent magique, car il avait toujours eu une forte volonté d'apprendre et de développé ses connaissances là où le commun des mortel s'arrêtaient. D'ailleurs, c'est l'une des raisons de l'état de son corps. C'est ainsi qu'il développa donc un goût pour la nécromancie. D'ailleurs, c'est une des raisons pourquoi il fût choisit au sein du groupe des sept mages. Fait intéressant, il utilisa ses pouvoirs de nécromanciens pour enfermé dans l'épée qu'il porte avec lui les 5 esprits de prêtres... De plus, il maîtrise l'ancienne langue.

Point(s) faible(s) : Son corps est profondément mutilé à cause de la magie et est est sa plus grande faiblesse, car il a une très faible résistance au coups porté physiquement alors qu'il a une résistance à la magie très élevée.

Histoire :

L’Hymne des Dieux

Ce récit est celui d’un homme brisé, mais aussi le récit d’un homme qui a tout sacrifié à la vérité et la liberté de tous les êtres vivants. C’est mon récit où du moins ce que je fus, car je n’ose me projeter dans l’avenir et ce qu’il sera.

Alors que, dans une obscurité aussi enveloppante et noir que le charbon, j’avance péniblement une torche à la main dans les couloirs sombres de l’université. Chacun de mes pas sont pour moi un effort insupportable, mais j’arrive au bout de mon périple. Mon corps n’est plus qu’un amas de chair sanguinolent et douleur. J’ai déjà affronté vent et marée, traversé le désert et fouillé les profondeurs de la terre pour trouver de sombres écrits dont on avait soigneusement prit la peine de dissimuler : des traités de magie antique, sombre et inconnus écrit par d’antiques Grands Mages, mais aussi des textes datant du temps de l’époque des grands corbeaux blancs écrit par ceux-ci.

Acquérir une telle connaissance avait été ardue, mais ne fût pas la clé de ce qui sera peut-être notre succès. Au nombre de sept membres lors de sa création, notre groupe ne compte que deux anciens membres vivants : moi-même et un autre membre qui s’est détourné de notre quête et a rompu son serment. Nous lui devons tout de même le don de ses connaissances sur le monde et sur la magie, notamment, une copie de tous les textes de la bibliothèque du Temple du Très-Haut et de l’ancienne langue, mais aussi le don de la pierre de Frazi, car sans lui rien n’aurait été envisageable…

Nous étions sept des plus Grands Mages de notre temps… Alors que le monde était encore déchiré par une guerre divine, plus violente encore que les précédents, nous décidâmes d’agir. Nous créâmes un artéfact : « L’hymne des Dieux ». Cet artéfact avait pour vocation de contenir tout le savoir que nous pourrions amasser. Nous sacrifiâmes et mutilâmes une partie de notre âme pour donner une vie propre à cet artéfact si l’on peut dire. Sept frayements, sept membres, sept gardiens, mais un seul et unique porteur, moi. Encore aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi mes confrères virent en moi, la personne qui devrait porter ce fardeau, car oui, s’était un fardeau et cela l’est encore à ce moment. Tout ce que j’en sais, c’est que chacun de nous tissâmes de puissantes toiles pour protéger la pierre, puis nous nous séparâmes. La consigne était que si le porteur venait à tomber sous les coups des Dieux, celui-ci devait tout faire avant de mourir pour préserver l’artéfact en faisant parvenir magiquement la pierre à l’un de ses confrères qui deviendrait le nouveau porteur. Si celui-ci en était incapable, il devait la dissimulé du mieux qu’il le pouvait la pierre, car sinon les conséquences seraient terribles… Le groupe avait aussi prévu toute même l’éventualité que la possession de la pierre soit perdue et avaient trouvé une solution à ce problème. Nous avions choisit que l’artéfact serait détruite lorsque chaque membre du groupe serait mort. Ainsi, si la pierre devait tomber entre de mauvaises mains, nous n’aurions qu’à tous nous suicider pour la détruire. Certains de notre groupe étant des elfes, les autres avaient trouvés dans la magie l’assurance d’une vie aussi longue que désirée. Ainsi, aucun de nous ne redoutions que notre mort naturelle puisse un jour causez un problème pour la sécurité de la pierre.

Très liés à cet époque entre nous par le lieu avec « L’hymne des Dieux » qui nous permettait de partage notre connaissance, certains de notre groupe tentèrent de ralentir la progression des armées divines qui ravageaient le monde intermédiaire en les affrontant alors que d’autres cherchèrent le « savoir disparu » comme nous nous amusions à l’appeler, puisqu’il était caché et oublié depuis des lustres. Au fils des années, nôtre connaissance s’accrue, mais la pierre perdue de son pouvoir aussi ou plutôt s’affaiblie. Après seulement cinq ans de guerre et de recherches dangereuses où la perversité de l’esprit humain n’a plus de limite et où les barrières du monde matériel s’effondrent pour créer des pièges mortels, nous n’étions plus que deux survivants. Moi et le Sans-Destinée…

Destin finit par intervenir et mettre fin à la guerre en libérant les esprits divins de leurs hôtes… Avec les esprits divins libres, le monde se trouvait dans un nouveau bouleversement. Et cette fois, je ne pus seulement rester qu’indifférent devant les événements incapable d’agir. Le Dieu de la Terre fût le premier à choisir son hôte et prit le Sans-Destiné comme hôte. Un fait que j’ai remarqué d’ailleurs, c’est que tous les hôtes des Esprits divins sont des mortels… Est-ce une vérité absolue en soit? Non, je dirais juste une bizarre coïncidence. Peut importe… Ce qui est important c’est que lorsque cela se passa, je senti la puissance de « L’hymne des Dieux » s’affaiblir puisque radicalement l’hôte changeait profondément en lui-même du moins c’est la raison que j’ai trouvé pour expliquer le bris de serment du Sans-Destinée qui ne devait pas s’imaginer un tel dénouement.

J’étais maintenant devenu l’unique gardien, l’unique porteur et l’unique personne qui permettait à l’artéfact de rester dans ce monde. Alors que le monde était toujours bouleversé, je décidai d’offrir une chance au monde…

L’invocation

J’avançai toujours vers ma destination. Les connaissances sur le monde emplissaient chacune de mes pensées : des concepts abstraits à mon esprit malgré tout le savoir qui était mien et qui tourbillonnait dans ma tête. L’un des ses concepts les plus fous étaient « Les lignes des mondes ». Un texte écrit par un membre de la race des Grands Corbeaux Blancs écrivait sur ce sujet. Il expliquait vaguement ce principe… Selon ce que racontait le texte, il existait ce que l’auteur appelait des « Des lignes de croissements entre les mondes ». Au nombre de quatre situé dans le temple sans vraiment être dedans… (C’est indéfinissable sans l’ancienne langue dans lequel était écrit ce texte) et ceux-ci permettaient de maintenir les mondes liés entre eux. Ses « portes » comme certains les appelaient à tord était le moyen de traverser d’un monde à l’autre; des lignes indéfinissables qui commençaient et terminaient le monde. Sans l’existence de ses « portes », il aurait été impossible de voyager d’un monde à l’autre, mais elle devait impliquer bien plus que cela. Étonnamment, seul les Dieux et les Grands Corneaux Blancs avaient cette étrange capacité avait fait mention l’auteur, du moins c’est ce qu’il pensait avec les observations qu’il avait fait… J’avais de plus remarqué que plus l’on était près d’une de ses lignes des mondes, les prêtres des temples d’appartenance voyait leur pouvoir grandir.

Ce qui m’intéressait moi s’était un concept tout en lien avec celui-ci. Celui des « Déchirures entre les mondes ». Des liens qui se créaient dans la toile immense de pouvoir que le Très-Haut avait créée à la création du monde. Pour une raison inconnue, il me semblait que s’était l’un de ses endroits que je devais chercher pour ce que je voulais faire. C’était une certitude pour moi, peut-être pensais-je qu’un tel endroit renforcirait mes pouvoirs… Il advenait que je ne connaissais qu’une seule « Déchirure entre les mondes », celle que le Sans-Destinée avait créée… Je finis par arriver dans une salle étroite et sombre. J’avais de nombreuses blessures sur toute la superficie de mon corps qui mettrait sans doute un bon moment à guérir : le Sans-Destinée avait vraiment rien laissé au hasard pour que personne n’entre dans cet endroit… Et sans les connaissances qu’il avait léguées à la pierre s’y serait sans doute jamais parvenu…

Je me mis au centre de la toile géante dessiné à même le sol et les murs de la salle. Je sortis la pierre de Frazi, « L’hymne des Dieux » et une épée. Je passerai ma main au-dessus de l'épée. Une énergie étrange y circulait. J’avais tué un prêtre de l’eau, de la terre, du feu et de l’air et l’un du temple du Très-Haut pour obtenir une lame enchantée de cette qualité. Des glyphes décoraient l'épée, mais étaient en réalité de puissants sorts pour renforcir la lame, la protéger, mais aussi la rendre meurtrière. Je posai ce qui serait mes outils pour l’étrange cérémonie que j’allais exécuter. Je me dévêtis, brûlai mes vêtements et m’assis. J’appliquai d’étranges rituels pour régénérer mes forces que j’avais apprit dans je ne sais plus quels sombres écrits. Dérivant les flues de magie, je soignai mon corps qui serait que mieux mutilé dans ce qui allait suivre. Lorsque plus une seule cicatrice ne fût visible sur mon corps parfaitement remit, je pris le couteau et d’une main ferme je traçai en ancienne langue une très vieille toile de magie expérimentale… Alors que mon sang venait abreuver la gigantesque toile gravé sur tout le sol, je me sentais faiblir, mais je devais compléter cette tâche sans la magie. Je naviguai dans des eaux de plus profondes vers un lieu ou la douleur était éternelle. Je finis par terminer la toile qui couvrirait mon corps. Je commençai à réciter en ancienne langue alors que la déchirure s’activait. La magie dérivait dans chaque fragment de mon être et mon corps était envahi par une énergie complètement étrangère. Alors que j’entamai un passage particulièrement important de ce qui était ma récitation, ou ce que certain qualifierait d’un délire, je levai ma lame pour fracasser la pierre de Frazi. Une énergie noir, un esprit du néant, en surgit et s’engouffra rapidement en moi. Il absorbait les dernières ressources de mon être. Je criai de douleur et mon corps fût violement projeté en arrière. Mes yeux se révulsèrent. Mon esprit fût peu à peu confronter. Je serais fermement la poigné du couteau et « l’hymne des Dieux » dans ma main tentant de m’accrocher à quelque chose de réel et quoi de plus réelle qu’une sensation. Alors que je voyais ma fin toute proche, moi le dernier des sept mages du groupe, je senti soudainement « L’hymne des Dieux » disparaître de ma main. Je sus à ce moment que quelque chose d’important venait de m’arriver.

C’est ainsi que fût détruite « L’Hymne des Dieux », un artéfact de connaissance et tout était maintenant à recommencer… Rien n’était perdu, car les connaissances de artéfact resteraient dans ma mémoire par delà la mort... Seulement, plus personne ne pourrait acquérir les connaissances de l'artéfact autrement que de ma voix.

"Le Maudit"

Lorsque je repris conscience, j’étais étendu sur le sol. L’esprit étrangement vide… Je sentais que de profondes transformations s’étaient produites en moi. Les larges coupures que j’avais fait subir à mon corps lors de l’évocation avait guérit, mais laissait de profondes cicatrices que je savais ne serais pas effaçable même grâce à la magie. Je me remis sur mes jambes. Des images de l’époque des Grands corbeaux blancs surgirent à mon esprit… Je retombai mollement sur le sol sous le flot d’information incontrôlable qui surgit dans mon esprit. Je repris pied, me remit debout et retient mon équilibre à l’aide d’un mur. Épuisé et fatigué, j’observai autour de moi les filaments de magique qui tissait la toile que le Sans-Destinée avait jadis tissé brisé sous les assauts des derniers événements ; la pierre s’était effritée et les écritures étaient devenues illisibles. Du sang avait séché sur le sol de pierre : mon sang. C’est alors que je me rendis contre de tout l’impact qu’avait eu ma démarche pour libérer l’esprit d’un Grand Corbeau Blanc de la pierre de Frazi. Je ne serais dire ce qu’était advenu, mais je me sentais bizarre, différent. Je sortis péniblement des couloirs souterrains de l’université l'épée enchanté à la main. Juste avant de sortir des couloirs, je remarquai ma nudité. J’utilisai un peu de mon pouvoir pour matérialiser des vêtements devant moi récupéré dans un magasin de la ville d’Exogonia. J’en filai les vêtements qui couvrait les cicatrices de mon corps et sortit des souterrains. Je cherchai un endroit où me reposai… Je dénichai finalement une petite auberge. Dans la chambre qui me fût attribuer, je me dévêtis rapidement et m’étendu sur mon lit.

Les mois qui suivirent furent difficile pour moi. Je me rendis contre que ma quête n’avait rien changé. Incapable de donner une explication au déchaînement de pouvoir dans les souterrains, on expliqua mon silence par de la magie noire puisqu’on vit les traces de marque sur les murs et mais aussi sur mon corps, et je dus partir incapable de supporter plus longtemps les murmures dans mon dos. Comment aurais-je expliqué le fait que j’avais tué cinq prêtres, détruit un artéfact de pouvoir dont la valeur était inestimable, mais aussi un artéfact de savoir incommensurable. J’avais de plus détruit un esprit de jadis alors que celui-ci tentait de prendre le contrôle sur moi. Mais, j’en étais pas sortit indemne non plus. Mon esprit était différent transformé, mon corps aussi; je sentais moins attaché à ce monde qu’auparavant. Je me rendis contre de la profondeur de la mutilation que j’avais subi, que je m’avais fait subir.

Je deviens donc un errant. Comme le Sans-Destinée auparavant, j'avais commis des erreurs irréparables. Restait maintenant à se tourner vers l'avenir. Alors que j'avais commis des actes contre le Très-Haut je choisis que cela serait la voie de mon répandir... C'est au temple du Destin qu'une nouvelle partie de ce que je suis commence...


Dernière édition par Neantis le Jeu 22 Avr - 21:02, édité 16 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Destin le Lun 19 Avr - 11:21

Je n'ai pas encore lu l'histoire mais pour l'instant c'est déjà non.

1- Le Néant n'est pas jouable
2- Le Destin n'a pas de Père
3- Il n'y a que 5 Esprit Divins : Destin, Eau et Terre sont prit, il reste Air et Feu.

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Invité le Lun 19 Avr - 16:52

Qui a parlé d'un Esprit divin du néant? Je crois que c'est la race qui a influencé cette interprétation... Qui a parlé que celui-ci serait le père de Destin? (C'est là, je ne la comprends vraiment pas...)

Pour le néant, je conviens que s'était très limite. Je voulais partir d'un point, mais j'ai une meilleur idée... Je n'ai seulement pas eu le temps de la mettre en place dans mon histoire, mais j'ai voulu poster le début de ma fiche et visiblement se n'était pas une très bonne idée puisqu'elle est loin d'être complète...

Edit: Lit au moins mon histoire avant de juger... Peut-être pourras-tu davantage dire quels points que tu veux que je change... Et garde à l'esprit que je suis en train de rédiger encore l'histoire qu'elle n'est pas finit.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Destin le Mar 20 Avr - 9:50

je parlais de la race et de la classe qui étaient marqué avant édition... Enfin, préviens quand ton histoire sera fini Smile

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Invité le Mar 20 Avr - 21:48

Fiche complétée!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Invité le Mar 20 Avr - 22:05

Bonjour et Bienvenue Néantis, prêtre du Très-Haut.

Pour moi ton personnage est très-puissant pour un qui n'occupe aucune fonction particulière. Surtout compte tenu du fait qu'il n'a pas de point faible particulièrement important. Avec une telle magie, quelle difficulté à éviter de prendre un coup ? Enfin au final, seul Destin en jugera mais pour moi ce n'est pas validable avec une telle puissance et si peu d'inconvénients.

Bonne soirée Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Destin le Jeu 22 Avr - 18:39

Alors alors, voilà un autre pavé de lecture Very Happy

Avant acceptation, j'aurais besoin de quelques changements.
Comme l'eut dit un de mes vieux amis : " de grand pouvoir entraine de grande responsabilités" (c.f. Ben Parker ^^)
Enfin bref,
La plus grande peur de Neantis est de mettre en périble l'équilibre entre les forces du monde.
Il fut un temps où un Prince Elfe du nom de Wellan avait la même peur... ça ne l'a pas empêcher de bouleverser l'Équilibre quand même, et en lissant ton histoire je suis conforté dans cette idée Razz J'aimerais donc une autre peur, un peu plus belle et... en rapport avec ton histoire ou autre. Enfin, il me faudrait un truc plus solide. L'objectif est qu'elle puisse être atteinte dans des Quêtes ou par les joueurs en RPant avec toi.

De plus, il maîtrise l'ancienne langue et a la faculté de voyager du monde inférieur au monde intermédiaire magiquement sans bouleversé l'équilibre depuis l'attaque de l'esprit du Grand Corbeau Blanc.
Désolé mais c'est strictement impossible, et même improbable, pour un Vivant d'aller chez les Morts (l'inverse, hélas, est possible avec les Nécromants) sauf si ce Vivant en question... est Mort Smile
En somme les seules qui peuvent traverser les Mondes sont les Dieux et Déesses.

A savoir, au niveau des pouvoirs, Neantis ne peut pas avoir la maitrise de toutes les écoles. Des connaissances oui (possible à tout ceux étant passé à l'Université) mais pas la maitrise. De plus, j'insiste sur cette limite étant donné que les cours ne se sont pas fait en RP sur le forum.

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Invité le Jeu 22 Avr - 20:49

1-J'ai corrigé ma peur.

2-J'ai corrigé mes pouvoirs pour qu'il n'y est pas d'ambiguës, mais je n'ai jamais supposé maîtriser toutes les écoles de la magie.


Désolé mais c'est strictement impossible, et même improbable, pour un Vivant d'aller chez les Morts (l'inverse, hélas, est possible avec les Nécromants) sauf si ce Vivant en question... est Mort

3-eeeeeh??? Peux-tu être plus clair, car la je comprends pas vraiment la phrase c'est plus une grosse contradiction? De plus, les Grands Corbeaux Blancs n'avaient pas aussi la capacité de voyager d'un monde à l'autre... Rolling Eyes
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Destin le Jeu 22 Avr - 20:55

Les Grands Corbeaux Blancs avaient été crée pour voyager d'un monde à l'autre. Créatures crée par Destin pour faire ces voyages. Et pour contrer la contradiction, les Grands Corbeaux Blancs n'ont ils pas été crée dans le Chaos ? Et donc dans la Mort elle même ?

Quoi qu'il en soit, seul un Spectre, un Dieu, un Modo ou un MJ peut poster dans les forums des Mondes Inférieurs, ceci fait pour, justement, empêcher des joueurs de passer d'un monde à un autre comme il leur plait Evil or Very Mad

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Invité le Jeu 22 Avr - 21:02

Voilà!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Destin le Jeu 22 Avr - 21:07

Accepté

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neantis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum