Histoire d'Hamorya

Le Mythe de la Création

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Mythe de la Création

Message  Destin le Dim 11 Avr - 21:26

Au début, tout était Néant. Mais dans cette Inexistence parfaite, une erreur survint, une erreur inattendue qui changea tout. Une force mystique émana du Néant avec des pouvoirs incommensurables. Ainsi l’Inexistence fut repoussé et le premier Esprit Divin fut crée. Il créa, à partir de là, le Chaos avec les sources du Néant. Mais cette Force ne s’arrêta pas, elle continua ses projets de création et fabriqua un lieu qui prit le nom de « Forge du Destin » et la Force Mystique prit le nom de Destin.
Ainsi le premier monde et le premier Esprit Divin fut crée. De là, Destin « Le Très-Haut » créa les quatre autres Mondes Inférieurs : Le Malhöll, les Paraskalids, le Skrigrall et l’Enmark. Puis, continuant sur sa voie, il créa « La Mort » et il peupla ces mondes avec les Spectres. Mais ces créatures étaient instables et n’écoutaient que leurs propres désirs. Ainsi Destin décida qu’il devait agir, créer des Gardiens qui empêcheraient les Spectres de franchir les limites des Mondes. Dans sa Forge, avec la source du Néant, il créa quatre êtres, qu’il appela les Souverains, et chacun avait la charge d’un monde alors que lui gardait le Chaos sous son contrôle le plus absolu.
Amerïa, l’aîné des Souverains, fut chargé du Malhöll. Ce monde n’était alors qu’un océan immense, sans aucune terre, et les Spectres vivaient au plus profond des eaux.
Norkero, le second à être créé, fut chargé des Paraskalids. Il rendit alors ce monde à l’image qu’il avait de la perfection, là étaient de verts pâturages et d’immenses jardins où les Spectres apprenaient à s’occuper d’êtres avec d’étranges couleurs et des senteurs différentes qui prirent le nom de « Fleurs ».
Aïnesryy, le troisième Esprit, fut chargé du Skrigrall. Ce monde alors n’était qu’une vaste forêt où les Spectres vivaient dans les hauteurs et allaient et venaient en allant de branche en branche.
Soudgkëe, le benjamin, fut chargé du dernier monde qui était l’Enmark. Ce monde était alors le plus violent, il était dominé par d’immenses volcans toujours en éruption, et les rivières de lave étaient légion. Dans ce monde les Spectres étaient d’une extrême violence les uns envers les autres.

Cela dura plus d’un milliard d’année, ou peut-être plus, le temps n’avait alors que peu d’importance. Dans sa Forge, Destin le Père observait les agissements des Spectres et des Souverains. Un jour, peut-être l’avait il prévu depuis longtemps déjà, il décida que le temps était venu de créer un autre monde, au dessus des cinq autres. Ce Monde serait un monde mortel où la lumière et l’obscurité passeraient chacun leur tour dans un temps dénommé qui prit le nom de Jour et de Nuit. Il forgea deux astres qui chacun gouvernerait à son tour le ciel de ce Monde, il les nomma Lune et Soleil. Puis en ce monde il décida d’y créer « La Vie » et « La Nature ». Pour cela il appela à lui les Souverains des Mondes Inférieurs et les munit d’un Esprit Divin Élémentaire. Ainsi les quatre Souverains quittèrent les mondes qu’ils gouvernaient pour rejoindre le Monde Intermédiaire en temps que Divins des Éléments de la Nature et Gardiens de l’Équilibre. Amerïa et Aïnesryy prirent forme féminine et devinrent respectivement les Déesses de l’Eau et de l’Air. Norkero et Soudgkëe prirent forme masculine et devinrent à leur tour les Dieux de la Terre et du Feu.

Deux dieux et deux déesses, et leur nom devint le nom de l’élément dans l’Ancienne Langue. Alors que les Divins fabriquaient le monde à l’image de l’élément qu’ils contrôlaient, Destin créa les Grands Corbeaux Blancs. Des créatures qui avaient pour but de surveiller les Dieux et qui avaient une affinité avec « La Magie du Néant ».
De leur coté les nouveaux dieux s’amusaient avec leurs nouveaux pouvoirs, Norkero créa une immense terre au centre du monde qu’Amerïa entoura d’eau. Il forgea alors, par de puissants tremblements, les hautes montagnes du nord. Elle installa plusieurs réseaux de rivière à travers ce continent nouvellement créé. Aïnesryy installa une immense forêt à l’Ouest du monde et plusieurs petits bois éparpillés, puis elle souffla alors le Vent et créa les premiers frémissements de la Vie. Car le Vent apportait l’oxygène et la rencontre de la première feuille morte et du vent créa une nouvelle race d’êtres vivants et ils se nommèrent Ainaïsal, ce qui signifie Elfe dans l’Ancienne Langue. Ils étaient de haute et noble stature munis de sens en harmonie avec la forêt, leurs yeux étaient ceux de félins et ils voyaient dans l’obscurité comme en pleine lumière à des milles de distance. Leurs oreilles étaient pointues sur le dessus et leur permettaient d’entendre les murmures de la Forêt qui prit le nom, elle aussi, d’Ainaïsal. Leur Maîtresse, amoureuse de sa création, décida qu’ils n’avaient aucune place parmi les Morts et les rendit insensibles au temps qui passe. Ainsi les effets de l’age ne se voyaient que dans leurs yeux et non sur leur corps. Afin de remercier leur créatrice, ils se mirent à vivre dans les Arbres en son hommage.
Norkero, touché par cette nouvelle race, décida d’en créer une qui vivrait dans ses montagnes, joyaux de sa création. De la rencontre entre une pierre et la terre, il créa les Norsks, qui signifie Nains et les montagnes du nord prirent alors le nom de Montagne de Norskgard, la Maison des Nains. Ces êtres, amoureux de leur habitat naturel, était insensibles au froid et vivant dans de profondes galeries qu’ils creusaient dans les Montagnes. Ils étaient petits, forts et endurants avec de longues chevelures, de nombreux poils et des grandes barbes. Norkero leur laissa leur Mortalité mais les muni tout de même de longue vie, ainsi il fallait environ cinq fois cent ans pour qu’un Nain meure du temps passé.
Jaloux des actions de ses aînés, Soudgkëe dont l’élément était le feu, brûla et dévasta les terre du sud puis il y mit une étouffante chaleur, ainsi fut créé le Désert du Sud. Dans ces terres hostiles à la Vie, il créa une race d’êtres vivants insensibles à toute forme de chaleur. Leurs corps étaient varié mais la plupart étaient des êtres vivants sur deux pattes avec une longue queue à leur arrière, il étaient rapides et agiles, leur langue était longue et fourchue et leur peau n’était faite que d’écailles. De la rencontre entre le sable et le vent d’Ouest naquit les Hommes-Reptile et de celle du sable et du vent d’Est naquit les Femmes-Félin, dont la vie ne durait pas plus de deux centaines d’années. Ils prirent le nom de Sudïnites et le désert où ils vivaient fut batisé Désert de Sudin.
De son coté, Amerïa attendit avant de créer la race de ses principaux sujets et avec ses frères et sa sœur, elle s’occupa de la naissance de nombreuses créatures afin de peupler cet immense monde. Puis un jour, alors que les Nains et les Elfes avaient déjà grandi et créé les Capitales de leur Nation et que les Sudïnites commençaient les constructions, La Déesse de l’Eau créa, de l’union entre le granite et l’écume des mers, les Humains. Des créatures à la fois dures et douces, sujettes aux émotions et dont la vie était précieuse car relativement courte face aux autres races. Leur stature variait selon les naissances mais ils étaient tous de taille d’une tête de moins que les Elfes et de deux de plus que les Nains.

Ainsi le Monde Intermédiaire, Monde de la Vie, fut créé et commença son Histoire. Environ un millier d’année plus tard, les Créations des dieux étaient encore des êtres faibles et leurs nations étaient archaïques et barbares, le Destin fit sortir ses Grands Corbeaux Blancs par une Porte des Mondes et les envoya dans le Monde Intermédiaire où elles devinrent à leur tour des créatures mortelles. Mais leur savoir et leur science (appelée Magie) étaient grands, ainsi ils créèrent un Temple pour leur créateur Destin au sommet de la plus haute montagne de Norskgard, où les fidèles du Père des Dieux pouvaient se rassembler et prier. Là le puisant Esprit Divin pouvait entrer directement en contact avec les êtres de ce monde et leur donner les réponses à leurs questions. Cette race végétarienne se prit d’affection avec l’ensemble des êtres doué de parole qui peuplaient ce monde, et leur fit partager leur Science de la puissante Magie.

On comptait alors quatre-vingt mille ans, depuis que les Grands Corbeaux étaient venus, le jour où Soudgkëe décidât de retourner dans l’Enmark pour voir les changements qui y avaient été faits depuis que les Souverains étaient devenus des Dieux. Sans les Souverains, les Mondes Inférieurs étaient laissés aux mains des Spectres et nombreux étaient les changements qu’il y avait eu. Pas très marquants en ce qui concernait l’Enmark, mais la plus part des autres mondes étaient complètement bouleversés. Mais cette affaire était loin des dieux, ils ne s’en souciaient plus. Durant cette absence, la saison du Feu (l’été) fut particulièrement pénible pour les peuples, la sécheresse s’installa partout et rendit faible l’ensemble des peuples, sauf ceux du Sudin. Lorsque la saison aurait dû se terminer, Soudgkëe ne revint pas et les chaleurs continuèrent. Ainsi les autres dieux, durant une année complète, ne purent exercer leur influence sur leurs saisons respectives et la Grande Canicule s’installa. Les dieux firent tout leur possible pour sauver leurs créations, mais les Grands Corbeaux Blancs eux n’eurent aucune aide du Destin. Peut-être cela avait été décidé bien des années avant, peut-être pas… Quoi qu’il en soit, cette noble race ne put manger les fruits dont elle se nourrissait et, en désespoir de cause, se mirent à dévorer des êtres vivants. Ce fut la Grande Erreur et le Destin frappa en maudissant cette race, ils devinrent petits et leur pelage devint noir en souvenir de leur crime, ils étaient jadis nobles, ils devinrent à jamais des charognards.

Ainsi en fut il pour cette race qui avait dominé le Monde, Soudgkëe revint et les saisons reprirent leur danse habituelle. Les Dieux gouvernèrent ainsi leurs créations pendant plusieurs autres milliers d’années avant que Destin ne décide de créer un nouveau monde. Il se rendit dans sa Forge et fit le Monde Supérieur, un Monde immortel destiné aux dieux. Ce fut l’achèvement de la Création, on ne compte pas le temps qu’il fallut pour que tout soit, mais d’aucuns disent que c’est à partir du moment où les dieux quittèrent les Mondes des Vivants pour rejoindre le leur que commença le Premier Âge de l’Histoire.

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum