Histoire d'Hamorya

Votre littérature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 15:02

J'ai cru comprendre qu'il y avait beaucoups d'écrivain ici, tous comme moi alors je vous propose de mettre ici les histoires que vous avez écris si vous le souhaitez, pour exposer votre talent, il n'y aura pas de moqueries, de méchanceté sur votre oeuvre, sauf si vous souhaitez savoir se qui est bien et se qui n'est pas bien, mais dans ce cas signalez le, sinon pour le respect de l'écrivain si celui-ci ne demande rien ne faite rien d'irrespectueux.Je connais cela, j'ai déja subit et se n'est pas plaisant, moi même je vous ferais part de mes récits, mais pour l'instant je n'ai pas fais encore un chapitre car j'ai commencé il y a peu alors il vous faudra un peu attendre Very Happy mais ceux qui sont déja bien avancé peuvent les mettres. Smile Voila aprés c'est à vous de jouer.

[J'ai mis ça ici car je me disais que dans le flood ça n'était pas assez sérieux Smile voila]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 15:24

Je un peu arrêter d'écrire depuis quelque mois, mais je compte m'y remettre bientôt, donc pas de récit de ma part pour le moment mais sa ne saurais tarder.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 15:28

Ta pas déja un début a faire part?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 15:33

Rolala si, mais en fait je vais t'expliquer la situation, là je suis pénard dans un fauteil avec mon chat sur les genoux, un verre de coca à la main, j'ai pas envie de monter jusque dans ma chambre pour aller chercher le cahier où j'écrit^^ Non je vous donnerais un petit début ce soir.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 15:40

OK je comprend mieu quand la situation est expliqué Smile mais je croyais que c'était sur l'ordi Smile je te conseil de savourer ton chat en le mangeant Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 15:52

Nan, je réécrit sur l'ordi quand j'ai pas la flemme mais la plupart du temps j'écrit sur un cahier que je garde presque toute la semaine avec moi, comme sa j'écrit dès que j'ai de l'inspiration.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Dim 18 Mai - 20:20

Voilà l'introduction de mon book, bon d'accord sa fait du'une demi page sur word mais je vous en... essayer de recopier une page entière d'un cahier A4 sur un forum T_T.
Bon donc sa commence dans l'espace et le futur mais c'est déstiné à devenir tout autre chose Very Happy

Introduction :

Le forestier Rekam marchait dans les couloirs du Commodore. Ses lourdes bottes aimantées claquaient contre le sol métallique à chacun de ses pas. Le jeune homme avançait à la faible lueur qu’offraient les néons du couloir, mais c'était mieux, ce manque de lumière lui permettait d'observer la voie lactée : des étoiles scintillantes aux nébuleuses semblables à des brumes lumineuse colorées. Rekam appréciait toute la beauté de l'espace tout come la plupart des gens sur le Commodore. L'artificier soupira, ces étoiles lui avait toujours rappelées le passé maintenant lointain où il courrait dans les forêts glacées de Glocati Bonnegann, sa planète natal, il avait passé son enfance là-bas à jouer dans la neige, entourés de sa famille...
Mais le Consortium avait mis fin a cette époque bénie, suite à la rébellion des Vatériganns et à la fin de l'hibernation d'une antique civilisation reptilienne, l’Union des Républiques Humaines avait recruté des dizaines de millier d'hommes de gré ou de force afin de protéger ses colonies. Et comme si cela ne suffisait pas un enfant sur trois de la population humaine total, fût choisit* pour en faire "la fierté du Consortium" ou comme aimait dire les recrues: de petits soldats de plombs dans les mains d’un enfant capricieux.
Rekam s'apprêtaient à détacher son regard de la vitre lorsqu'il vit un scintillement qu’ils n’avaient pas vu quelques secondes auparavant. Et avant qu'il soit sur de ce qu'il avait vu, le scintillement avait disparu. Le forestier ce rapprocha de la vitre afin de mieux voir et observa attentivement...le phénomène ne se répéta pas. Quelque soit la cause de ce scintillement elle avait disparu. Le jeune homme repris donc son chemin, direction la cantine, son estomac criait famine et les cours commençaient dans dix minutes.

* Par le terme choisit, j’entends, tirés au sort.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Lun 19 Mai - 15:43

CHAPITRE PREMIER : Le Commodore

« - Bon eh bien sur ce je vais vous laissez, si j’arrive en retard je vais devoir me faire une centaine de pompe…encore…
- En parlant de retard, où est Rekam ?
- On parle de moi ? intervînt le forestier.
Les portes de la cafétéria s’étaient ouvertes en silences quelques secondes plus tôt et le jeune homme avait atteint la table sans qu’aucun de ses occupants ne s’en rendent compte.
« - Oui on se demandait où tu étais passé et ce que tu faisais, répondit une jeune femme.
- Eh bien pour tout t’avouer ma chère Jenna, j’étais dans mon dortoir, quant- as ce que j’y faisais je ne suis pas sur que cela te concerne
- Bon, Rekam, nous on mange donc les remarquent de ce genre tu peux te les garder. Dit un jeune homme brun assis en bout de table
- Okaaay, déjà tout le monde est dans un bon esprit de franche amitié et d’humour, j’aime ça ! D’ailleurs en parlant de manger, je n’ai pas le temps de prendre un plateau, vous n’auriez pas un petit quelque chose que je puisse vous emprunter ?
- Pourquoi « emprunter » ? T’as l’intention de nous le rendre ? Parce que dans ces conditions… dit une autre jeune femme
- Malya… Comment veut tu dans ces conditions que je ne sorte pas des remarquent franchement peu ragoûtante ?
- C’est ton problème. Répondit la dénommée Malya.
- En tout cas, interrompit le jeune homme de bout de table, on cette fois franchement pas intérêt à arriver en retard. Rokath serait capable de nous faire récurer des trucs bien pires que le vomi de Rekam.
- Comment sa pire que mon vomi ? demanda le forestier.
- Ce n’est pas faux Fadern, dit un jeune homme aux fortes épaules en ignorant Rekam.
- Eh mais répondez moi ! »

Les jeunes gens se levèrent tout en continuant d’ignorer le forestier, Jenna, lança un morceau de pain à ce dernier avant de prendre son plateau. Les jeunes recrues du consortium allèrent déposer leurs plateaux dans une arrière salle de la cafétéria une fois cela fait, ils partirent à travers les couloirs parfois mal éclairés du Commodore afin de rejoindre leur salle de cour.
Et très exactement 10 minutes plus tard le groupe arrivait devant une salle dont la porte était marquée du chiffre A-125. Devant cette salle attendait un homme qui regardait sa montre, il avait environs trente cinq-quarante ans la base de ses cheveux grisonnants et la barbe rasée de près. Il portait une blouse blanche par-dessus une chemise et un pantalon de l’armée du consortium.
« -Juste attend, dit l’homme et moins d’une seconde plus tard retentissait une sonnerie annonçant le début des cours.
-Entrez »
Les jeunes recrues entrèrent dans une salle de classe pas tout à fait banal de par le fait que les fenêtres ne donnaient ni sur une cour ni sur des arbres mais sur le vide spatiale. Les murs et le sol était fait de métal gris et nu à l’exception de quelques affiche représentant des créatures étranges. Le groupe se mis debout à côté des dernière table libre tout au fond de la pièce tandis que l’homme s’installait derrière un bureau de métal blanc doté d’un écran d’un clavier.
Le silence régnait sans partage tandis que l’homme observait les élèves debout à côtés de leurs chaises raides comme des piquets et lorsqu’il fût certains que tout était en ordre il ordonna :
- Asseyez vous recrues !
Le raclement des chaises se fît entendre mais pas un son ne sortit de la bouche des recrues.
- Bien aujourd’hui nous allons étudier l’organisation des organes vitaux des Elichtos, bien que la plupart ne soient accessible qu’en combat rapproché et que vous avez peu de chances de réchapper à un tel combat, nous nous devons de vous préparez à un tel combat et donc d’augmenter vos chances de survie.
La main de Malya se leva.
- Monsieur, je crois que les élichtos même si ils sont à leurs avantages dans de tels combats, puisque nous possédons un meilleur allonge du fait de…
Vous croyez beaucoup de chose recrue Xiong mais peu d’entre elle sont vrai dit le professeur, cassant.
Ne se démontant pas pour autant la jeune femme poursuivit.
- Professeur je sais que grâce à l’allonge de nos baïonnettes nous pouvons amener les élichtos à ce battre en combat rapproché, mais à nôtre avantage…
- Mademoiselle Xiong…Avait vous affronté des hordes de ces monstres par une chaleur étouffantes avec juste assez de munitions pour peut être, je dis bien peut être, en tuez un voire deux et ensuite voire vos amis mourir toute la journée sur le champ de bataille sans rien pouvoir faire pour eux trop occupé que vous êtes à sauvé vôtre propre vie ?
Un silence de plomb suivit ces paroles. La jeune femme observait sa table avec honte, consciente d’avoir réveillé des souvenirs douloureux. Le visage du capitaine Rokath s’assombrit comme s’il avait soudainement été nappé de ténèbres. Puis il recommença à parler comme si rien ne c’était passé.
- Donc reprenons, les élichtos sont comme vous le savez déjà, le résultat d’irradiations importantes, subits par des reptiles sur leurs planètes d’origine. Personne ne connaît la source de ces radiations bien que l’ont pense que elles étaient naturel a cette époque et qu’elles ont ensuite disparus par un phénomène tout aussi naturel. L’ADN de ces créatures à été altérer au fur et à mesure que le temps passait et leurs altérations se transmirent de génération en générations, ces altérations les firent évoluer, aussi bien sur un plan intellectuel que physique. Et après plusieurs centaine d’années seulement d’évolution ils étaient suffisamment intelligent pour s’organiser en sociétés et de travail en commun afin d’atteindre leurs objectifs. De plus leurs mains primitives leurs permettaient d’utiliser des outils qui leur permettaient de construire des abris et d’améliorer leurs quotidiens.
Le professeur Rokath se tût quelques secondes vérifiant que les élèves demeuraient attentifs. Et Lorsqu’il en eût la conviction quelques secondes plus tard il attrapa une petite télécommande sur son bureau, la pointa en directions du tableau et appuya sur un bouton. Un point dans le tableau s’alluma et projeta une boule lumineuse au dessus du bureau blanc. L’image grésilla quelques secondes avant de devenir net, c’était une planète, recouverte de glace tournant sur elle-même. L’intérêt de la plupart des personnes qui venaient de Glocati Bonnegann monta soudain d’un cran.
- Qui peut me dire qu’elle est cette planète ?
Plusieurs mains se levèrent.
- Oui ?
- Glocati Bonnegann, la colonie des glaces monsieur ?
- Faux !
La main de Fadern se leva.
- Vous ?
- Peut –être est-ce la planète d’origine des Elichtos ?

[ Ceci est la première partie du premier chapitre de mon livre , j'espère que ce que tu aimais est dedans Kira parce que là j'ai pu le courage de réécrire sur mon ordi^^]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Invité le Ven 23 Mai - 12:49

Si vous avez un avis à donner sur cette texte je dirais pas on avant de continuer à écrire^^. Et aussi je n'ose pas poster après le l'histoire Kira de peur de la dénaturé quelque peu alors : Bravo, elle est très bien écrit, il y a encore une tournure qui me gène un peu dans ta faon d'écrire mais je crois que c'est normal, on a pas la même manière de faire^^.
Enfin tout sa pour dire que c'est digne de plusieurs auteur que j'ai déjà lut dans certain recueille d'histoire fantastique et je t'encourage à continuer cette histoire !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre littérature.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum