Histoire d'Hamorya

Devant les portes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devant les portes

Message  Invité le Sam 2 Oct - 20:50

Trois ans que Hywyn était dans la cité du Sudin , il avait réussi a gagner la confiance , ou du moins c'est ce qu'il croyait , de la Maire-Gouverneur , Longtemps il avait étudier les trésors de cette ville plein de richesse , il avait étudier les murailles ainsi que les portes , Celle ci semblait infaillible , il lui faudrait ramener les armes de sièges la prochaine fois . Ils avait longtemps parlé de ce qu'il envisageait grâce a leur pacte , ce qui ne se passerait surement pas , le Djinn n'était pas différents des autres et restait un être peu recommandable , malgré ses paroles . Tandis que son armée avait levé le camps depuis peu , il décida qu'il en savais assez et fit ses adieu a celle ci . Il parti le lendemain des l'aube , reprenant ses armes et siffla pour appeler Tarkan , mécontent d'être resté inactif pendant si longtemps . Il repartit rapidement , plus vite que si l'armée avait été avec lui . A la fin de la journée , il avait dépassé les champs de Penelemos , contournant , l'endroit ou il ressentait l'énergie Créatrice , l'énergie du père du désert , que l'on appelait désormais le Démon . Arrivé dans le désert , il sortit son sceptre et se tranche le bras ainsi que s'entailla sur de nombreux endroit . Quelle n'était pas l'avantage de pouvoir se reconstituer . Il suivit sa route et revient vers la Cité ou il serait surement mal accueilli . Des qu'il fut non loin des muraille il se laissa tomber comme d'épuisement sur le dos du scorpion qui siffla d'abord mais Hywyn le fit ralentir et marcher comme s'il était déboussoler , trébucher de temps en temps , pour donner cette impression d'épuisement comme s'il avait subi de nombreuse souffrance . Ainsi il s'arrêta devant les porte de sa cité et attendit qu'on vienne le chercher . Lorsqu'on vient il laissa passer quelque mots murmuré:
-Sorcière … m'a … trompé … Ils...trahis …
puis il laissa s'échapper toute son énergie , la flamme de son sceptre était pratiquement éteinte , ses yeux l'était et son cœur brillait au minimum . Cette état était comparable a un évanouissement chez les humains Cet état forcé allait créer chez lui une forte faiblesse durant quelque jour mais il n'avait pas le choix .
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant les portes

Message  Destin le Dim 3 Oct - 10:09

Des témoins qui virent tombé Hywyn, beaucoup le reconnurent. Mais l'agitation qui régnait dans la cité du désert fit que beaucoup trouvaient plus important d'aller se rebeller contre Ani plutôt que d'aider le Khagan qui avait disparut durant tant d'année pour revenir ainsi et tomber.

Etait-il mort ? Qu'avait il fit durant tout ce temps ? Personne ne se posât la question et on le laissât là, à terre. S'il devait mourir alors il mourrait sans que nul ne s'en inquiète outre mesure. Le temps passât et les sable se mouvaient dans leur danse habituelle. Certain passait, le regardaient et, après l'avoir reconnu, continuaient leur chemin.

Puis, un petit Sudïnite arrivât. Il était un tout jeune lézaridien d'une vingtaine d'année à peine. Sa queue était encore faible et ses écailles encore trop jeune avaient mal supporter la chaleur du désert au moment où il quittait l'enfance pour entrer dans l'adolescence Sudïnite, l'âge où les écailles changent pour devenir plus dure et plus forte. On pouvait voir que ce passage n'était pas encore fini pour le jeune Lézaridien dans le sens où certaines de ses écailles les plus faibles étaient brulé par la chaleur du désert, d'autres étaient tombé et on pouvait voir sa peaux toute môle elle aussi brulé par le désert.

Il fut le seul et unique à ne pas reconnaître le Khagan, il ne reconnu pas non plus les caractéristiques des Djinn, pour lui à vrai dire il s'agissait d'une autre race.


"Que fait tu par terre presque mort monsieur ?', dit il en s'apercevant qu'il restait encore une étincelle de vie en Hywyn. "Je vais t'amener chez moi, allez viens."

Le jeune Lézaridien trainât alors Hywyn par un bras, n'ayant pas assez de force pour le porter, jusqu'à un baraquement. Une petit hutte faite de bois brulé par le Soleil et où ne se trouvait qu'une seul couchette.

"Tu seras bien ici, monsieur, repose toi.", et il se mit à l'observer et à essayer de lui prodiguer quelques soins ne lui donnant de l'eau et du pain rassit.

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant les portes

Message  Invité le Dim 3 Oct - 10:48

Hywyn reprit conscience et vit la créature qui était venu le récupérer . Celui ci lui donna de l'eau que le Djinn refusa ainsi que du pain , mais il n'en fit pas plus de considération .
-Je te remercie , mon petit , mais je n'ai pas besoin de ça , j'ai juste besoin d'un peu de repos . Sommes nous a l'intérieur de la Ville de Sudin ? Ou sont tes parents ? Quels sont les nouvelles de Sudin ?
Il observa autour de lui . La hutte en bois brulé ne pouvait pas se trouver a l'intérieur de la ville , ou la ville était tombé dans un état de misère catastrophique . Pour reprendre tout ca en main , il faudrait du temps . La hutte était très mal en point , peu de meuble , une seul couchette … a croire que l'enfant vivait seul . Il se releva et prit son bâton pour se relever , aussi il retomba sur la couchette
-Il faut que je retrouve vite mon énergie , je ne peut pas rester dans cet état la , apporte moi du bois , de la roche , n'importe quelle matériau du moment qu'il soit dur , c'est comme ca que ceux de mon espèce se soigne. Toi aussi tu devrait peut être te faire soigné , tes écailles tombent tellement tu es brulé quand je serait soigné je t'aiderait .
Il éteignit l'un de ses yeux comme un clin d'œil . Étrange , ce lezaridien ne semblait pas l'avoir reconnu , peut être était ce pour cela qu'il l'avait aidé . Hywyn sentait que son retour serait dur
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant les portes

Message  Destin le Dim 3 Oct - 13:02

Du bois et des roches ? Quelle curieuse race que celle de la créature qui se trouvait dans la petit hutte du jeune Lézaridien, puis après sa surprise et avant d'aller partir en chercher, il répondit à Hywyn, en essayant d'être le plus précis possible

"Oui, oui, on est à Sudin monsieur, t'inquiète pas. Enfin, un peu en retrait à l'ouest, il y a la mer juste plus bas et le reste c'est le désert. Je sais pas si c'est dans la ville ou dehors du dedans mais c'est là qu'on vit avec les copains. Mon papa il est Cavalier de Salamandre, elle s'appelle Ang'Kar'Tu, une belle Salamandre très très grande avec des écailles très rouges et elle court très vite. Mais ça fait longtemps que papa il est partit avec le Chef... comment qui s'appelle déjà... je sais plus, enfin c'est pas grave. Il est partit avec le chef et tous les autres pour faire la guerre, mais je sais pas c'est quoi mais apparemment c'est vachement bien ! Mais ça fait longtemps qu'il est partit, même les papas des copains aussi. Ce fait beaucoup d'année je crois, ou pas loin en tout cas. Et ma maman bin, mon papa avant de partir il a dit qu'elle est partit à Paraskalids, mais je sais pas où c'est. Je crois que c'est loin après la mer, mais je sais pas comment elle est partit parce que je sais pas nager. Il a dit, mon papa, que le Traitre il a envoyé maman là bas parce qu'elle était une... une... une qui aime la terre, un truc comme ça. Enfin, je trouve ça bizarre parce que c'est pas bon à manger la terre.

Tu demande des nouvelles parce que tu habite ici toi aussi ? Bin y'a plein de truc, avec les copains on a vu des gens aller au Temple, et ils étaient pas content même que. Et puis là maintenant tout le monde est content parce que un monsieur Ani est mort, mais je sais pas qui sais et je sais pas c'est où "mort", je crois que c'est loin au nord, après le désert ou un truc comme ça.

Bon, je vais te chercher du bois et des rochers, y'en a plein, fait dodo je reviens vite."


Et le petit Lézaridien sortit de sa hutte avant de revenir quelque minutes plus tard avec des morceaux de bois brulé et quelques roches d'eau.

"Voilà, bin si tu veux manger ça tu peux mais je trouve ça bizarre parce que ça se mange pas. Enfin, t'es pas lézaridien toi aussi, t'es quoi au juste ? Un humain ? Un Elfe ? J'ai entendu parler de ces races là mais j'ai jamais vu encore, enfin je crois pas en tout cas.

Au fait, moi c"est Perk, Perk tout court."

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant les portes

Message  Invité le Lun 4 Oct - 18:45

Hywyn fut touché par la naïveté de l'enfant et prit conscience de la misère du peuple . Il y avait longtemps qu'il n'avait pas vécu dans la misère et il avait agi égoïstement
- Perk , je suis Hywyn je ne suis pas humain ni elfe , je suis un djinn , une créature du désert comme toi . Il y a longtemps je suis parti avec ton père a la guerre . Avec lui nous sommes allé dans un pays loin d'ici appelé Hamorya , et il est resté très longtemps devant les mur de la ville a attendre que le chef revienne . Mais il ne pouvait pas revenir parce que les méchants humains de la bas l'avait mis en prison . Si je sais tout ca , c'est parce que c'est moi le chef et je pense que ton papa devrait bientôt rentrer . Ensuite , je dois t'expliquer qui était Ani . C'était une créature très puissante qu'on appelle dieu et il savait faire beaucoup de chose il pouvait allumer un feu sans bouger . C'est lui qui m'a créer , c'était un peu comme mon papa . Mais il était méchant et c'est a cause de lui que tes parent sont partis . Il existe cinq dieux . Ani sais tout faire avec le feu , Naiade peux faire tomber l'eau du ciel , Lin créer les tempêtes et Wellan créer les montagnes . Ta maman pensait que Wellan était le meilleur et ca n'a pas plu a Ani qui l'a envoyé très loin , mais elle est heureuse la bas et tu la reverra un jour si tu es sage . Quand a ani je sais pas si il n'existe plus ou si on l'a envoyé quelque part ou les méchants vont et sont puni , on appelle ca l'Enmark , mais il ne te ferait plus de mal , a présent , ce qui va se passer va surement te paraitre bizarre mais n'aie pas peur , c'est comme ca que je me soigne et je vais récupérer mon bras que les méchant humains d'Hamorya m'ont coupé .
Il fixa le jeune enfant pour tenter de le faire rester calme puis les matériaux que celui ci avait ramené se mirent a se mouvoir et se transformer pour former un bras en bois , entremêlé de pierre et combler ses entaille .
-A présent je vais dormir un peu et a mon réveil tu viendra avec moi dans la cité . Il se peux que les gens soit méchants avec moi parce qu'il croient que je les ai oublié mais je leur raconterait ce qu'il s'est passé et après on verra si ton papa n'est pas la .
Alors il s'endormit et reprit peu a peu son energie . La flamme au bout du sceptre reprenait tout doucement son ardeur
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant les portes

Message  Destin le Mar 5 Oct - 16:15

Le petit Lézaridien restât un instant à écouter et à regarder Hywyn sans l'ombre d'une expression sur le vissage. Hywyn... Hywyn... ce nom lui disait quelque chose, il l'avait souvent entendu dans les rues et dit par les Sudïnites adultes, on disait des choses méchante à son sujet et, d'après sa dernière phrase, le Djinn ne semblait pas s'en étonner. Ainsi il regardât, de son petit regard curieux, le Djinn reprendre forme et reprendre ses forces, il retrouvait, petit à petit ses énergies.

Voyant le temps long, le jeune Sudïnite partit occuper sa journée comme à son habitude. Lorsqu'il revient, la nuit était en train de tomber. Il semblait inquiét et très agitait. Il prit Hywyn et le secouât dans tous les sens en hurlant.


Chef ! Chef Mymyne ! Le méchant que tu as parlé ! Il est là ! Il est au Temple ! Tout le monde en parle ! Il est là ! Faut que tu me sauve, Chef Pypyne ! Mon papa je sais pas où il est, y'a que toi comme Grand qui peut m'aider pour pas qu'on me fasse du mal ! Réveil toi ! Réveil toi Chef Wywyne !

_________________
Tout acte à une conséquence…
MP avec titre explicite, s'il vous plait (sinon pas de réponse),
Réponse aléatoire aux RPs, ne m'attendez pas,
Rien ne s'efface, rien ne se prévois, tout s'improvise.
avatar
Destin
Admin-Fondateur
Admin-Fondateur

Nombre de messages : 2092
Surnom : Le Très-Haut
Pièces d'Or : 13536
Niveau : 10000
Puissance :
100 / 100100 / 100

Race : Esprit Divin
Classe : Maître de la destinée des êtres
Age : Plus vieux que le monde

http://hamorya.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant les portes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum